Faire certains petits travaux d’isolation

Faire certains petits travaux d’isolation

Bien sûr, l’idéal est de renforcer l’isolation du logement dans son ensemble. Mais cela représente un budget conséquent et des choix qui doivent être mûrement réfléchis. En revanche, on peut réaliser quelques interventions faciles et bon marché avant l’hiver.

Isoler les tuyaux de chauffage

Les tuyaux d’eau chaude qui traversent des pièces non chauffées agissent comme des petits radiateurs en perdant de la chaleur. Pour un tuyau d’un pouce avec de l’eau à 70°C, la perte équivaut à une ampoule de 60W tous les mètres ! Pour 5 m de tuyaux cela représente une perte de 50 €/an.

On peut facilement résoudre le problème : il suffit d’emballer les tuyaux avec un manchon en mousse. Il en existe de différents diamètres et de différentes épaisseurs. Il faut que la mousse entoure au plus près le tuyau et on choisit une épaisseur au moins équivalente au diamètre du tuyau.

QUELS TYPES DE CHAUFFAGE POUR UNE MAISON NEUVE ?

A- La chaudière à condensation

C’est une solution de chauffage au gaz qui permet d’obtenir jusqu’à 36% d’économies sur la facture de gaz par rapport à une veille installation équivalente. En effet, vous profitez d’un rendement jusqu’à 110% sur votre consommation d’énergie, tout en restant dans un niveau d’investissement abordable.

B- La pompe à chaleur air-eau

C’est une des solutions les plus intéressantes pour un investissement largement rentabilisé sur le long terme, à condition toutefois de bénéficier d’un climat tempéré. L’air extérieur est utilisé pour diffuser de la chaleur dans la maison, ce qui divise par trois la facture d’électricité.

C- Le poêle à granulés, à bois ou à bûches

Il permet de chauffer une maison à bas coûts, en ajoutant une touche de charme aux intérieurs. Idéal pour les maisons de campagne, si l’installation du poêle est couplé à une bonne isolation générale de la maison.

D- La chaudière au fioul

Elle est utilisée pour faire fonctionner les chaudières à condensation, comme le fait aussi le gaz. Le cours du fioul étant assez variable ces dernières années, c’est un mode de chauffage qui peut freiner ou attirer certains ménages selon leur mode de financement. Attention aux problèmes fréquents liés aux odeurs et à l’encombrement de la cuve à fioul.

E- Les radiateurs à inertie

L’électricité est un source de chauffage dont l’installation est accessible à tous les ménages, mais attention l’usage de convecteurs peut engendrer des factures de chauffage très élevées. Toutefois, si vous choisissez des panneaux rayonnants, vous pourrez bénéficier d’une chaleur douce tout en limitant vos dépenses.

La sensation de chaleur ou de froid est subjective, c’est-à-dire qu’elle est propre à chacun. Pour ne pas être tenté de remonter la température de consigne sur une simple impression, équipez-vous de thermomètres. Placez-les dans les pièces et endroits stratégiques, cela vous permettra de savoir la température réelle (et non subjective) de la pièce et souvent faire disparaître l’impression d’avoir froid.

Et pour le chauffage de l’eau ?

En ce qui concerne le chauffe-eau, réglez la température entre 55 et 60°C (contre 70°C par défaut) permet des économies significatives. Cela évite en outre un entartrage trop précoce, tout en vous protégeant des maladies comme la légionellose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *